Galerie

l'univers de Dual

Accueil

GARE AU GORILLE

Mon cher cousin,
Je vois avec plaisir que tu as bien évolué
Et que tu as changé ta fourrure contre des bouts de tissus
Tu as raison la nudité n’est plus de mise.
Je loge pour ma part dans une petite cage, un enclos non loin de chez toi, rassure toi j’y suis presque plus en sureté que mes frères du Rwanda qui se font massacrer.
Je vois avec grand plaisir que tu as conquis la terre, comme tu es de ma famille j’en suis fier, tu t’es taillé la part du lion.
A ce sujet le lion qui justement est mon voisin de cage te fait dire que sa part à lui est réduite à la portion congrue et que bientôt il n’aura qu’un jardinet pour s ébattre.
Le plus heureux dans la grande famille que nous sommes ici est le rhinocéros, les nouvelles qu’il a de sa famille, ou de ce qu’il en reste, sont inquiétantes.
Il a appris avec la stupéfaction que tu imagines qu’on décimait sa famille pour les vertus (tu vas rire) prétendument aphrodisiaques de sa corne !!!
Les éléphants que je côtoie également ne sont guère plus rassurés quant à l’avenir de leurs frères restés au pays !!
Je n’ose te parler des félins de tous poils à qui on fait la peau pour des manteaux ou des carpettes désolantes.
J’ai cru comprendre que tous ces massacres (pardonne-moi si le terme est rude, je ne voudrais pas heurter ta sensibilité) ne tournaient qu’autour de papier que tu nommes argent et qui suffit à ton bonheur.
Puis-je du fond de ma cage te suggérer une idée ? Faire en sorte que ceux qui nous tuent, et sont souvent de pauvres gens (pour certains) vivent moins dans la misère et du coup en deviendraient moins cupides (si cela est possible).
Nous autres du fond de nos brousses y gagnerions en tranquillité, en sérénité et nous nous ferons un plaisir de vous offrir (c’est cadeau) le joli spectacle de notre vie.
Bon là-dessus je dois te laisser, j’ai du monde qui vient me voir, c’est comme ça tous les jours !!
Prends soin de toi, mon cher cousin, et si tu veux bien prends soin aussi de nous.
Bien fraternellement
Philippe Couteau dit "Bilout"

TRISTESSE

116H * 89L cm - Acrylique sur toile